dimanche, mars 05, 2006

Previews (V... pour Vendetta): EXPOSITION DAVID LLOYD

1.1 L'exposition DAVID LLOYD

C'est un honneur pour moi de pouvoir annoncer cet événement: La Bulle d'Or accueillera bientôt l'exposition-rétrospective David Lloyd. Comme vous l'aurez sans doute lu dans la chronique de V pour Vendetta que j'ai écrite il y a quelques mois, je tiens cette oeuvre en haute estime. En fait, avec des albums comme Maus ou Attends..., V pour Vendetta fait partie pour moi des dix meilleures bandes dessinées de ces vingt dernières années. Elle est aussi reprise dans le top 100 des albums en langue anglaise du Comic Journal et le top 5 de Chris Staros (responsable éditorial de Top Shelf). Mais ce qui a compté pour moi avant tout, c'est de pouvoir présenter d'autres aspects du talent de David LLoyd. J'ai eu la chance de sélectionner mes planches préférées de The Horrorist (un chef d'oeuvre méconnu), War Stories ou encore Night Raven: House of Cards.
Le choix fut cependant difficile car il y aurait eu tant d'oeuvres à exposer. J'ai fait de mon mieux; j'espère que cela vous plaira.

Extrait de case de The Horrorist de David Lloyd & Jamie Delano - ©1991 DC/Vertigo

1.2 Le communiqué de presse

"A l'occasion de la sortie de l'adaptation cinématographique de V pour Vendetta
(29 mars 2006), les librairies Multi BD & La Bulle d’Or en collaboration avec la librairie néerlandophone Het "B"-Gevaar organisent deux expositions consacrées à l’œuvre de David Lloyd, le dessinateur et co-créateur de la série originale.
L'exposition de la Bulle d'Or est baptisée "Rétrospective David Lloyd : Le Sommeil de la Raison…".
Huit des plus belles planches originales de V pour Vendetta seront présentées durant cette rétrospective ainsi qu’une couverture en couleurs directes, deux mise-en-couleurs et deux illustrations (présentes uniquement dans l’édition américaine).
A ces planches, s’ajouteront 25 autres œuvres qui retracent la carrière de l’auteur depuis ses premiers récits (Night Raven) aux derniers parus (Kickback chez Carabas).
Le choix des 38 planches qui composent cette exposition a bien entendu été réalisé en fonction de critères esthétiques visant à faire découvrir la maîtrise graphique de David Lloyd dans des techniques variées (couleurs directes, encre, crayon gras…) mais aussi en fonction d’un critère thématique bien précis. A l’instar de la gravure de Goya intitulée Le Sommeil de la Raison engendre des Monstres, l’œuvre de David Lloyd tend en effet à dénoncer les abus de pouvoir (V for Vendetta), les atrocités de la guerre (War Stories) ou les dérives de la société occidentale (The Horrorist). L’exposition reprendra par ailleurs un récit de deux planches consacré aux attentats du 11 septembre 2001.

L’exposition se déroulera du samedi 1er avril au dimanche 30 avril 2006".

1.3 Les planches exposées

Voici la bibliographie des albums de David Lloyd dont sont tirées les planches et les couvertures présentées durant l’exposition-rétrospective "Le Sommeil de La Raison".

- Night Raven - The Collected Stories, avec S. Parkhouse, Marvel, 1990.
- V For Vendetta avec Alan Moore, Warrior puis DC, 1988-1989. Intégrale par les éditions Delcourt en 1999 et 2006.
- Hellblazer avec Grant Morrison in: Hellblazer 25-26, jan/fév 1990.
- Night Raven: House of Cards avec Jamie Delano, roman graphique, Marvel, août 1991. Version française (Night Raven : Château de Cartes) par les éditions Zenda en 1992.
- The Pencil, Raymond Chandler's Philip Marlowe, adaptation de Jerome Charyn, Byron Preiss Visual, 2003. - The Horrorist avec Jamie Delano, DC/Vertigo, 1995.
- Have You Seen ? avec D. Abnett & A. Lanning in: 9-11 vol. 2, DC, 2002.
- Nightingale avec G. Ennis in: War Stories (série), DC, février 2002.
- J for Jenny avec Garth Ennis in: War Stories (série), DC, février 2003.
- Kickback 1 & 2 par David LLoyd, éditions Carabas (France), 2005-2006.

2.1 Réimpression du XEROXED #7: entretien avec David LLOYD

Couverture du Xeroxed #7. Linogravure de Nicolas Verstappen (©2006) d'après V pour Vendetta.


A l'occasion de cette exposition, le Xeroxed #7 a été réimprimé. Il contient un entretien avec David Lloyd, une biographie (cf. plus bas) ainsi qu'un texte de David Lloyd consacré au dessinateur Tony Weare (qui a travaillé sur quelques planches de V pour Vendetta). Il est offert à l'achat d'un album de l'auteur à la Bulle d'Or (Bruxelles).

2.2 Biographie de David LLOYD

David Lloyd est né en 1950 dans la banlieue de Londres. Dès l’âge de 13 ans, il dessine avec plaisir et se lance dans l’illustration publicitaire quelques années plus tard. En 1975, la Bande Dessinée anglaise commence à l’intéresser et il envisage dès lors son avenir professionnel sous un nouvel angle. C’est sa rencontre avec Dez Skinn (1) qui le lancera définitivement sur la voie du 9ème Art. Ce responsable éditorial lui propose en effet de participer à la création d’un nouveau personnage pour Marvel UK afin de relancer des ventes en pertes de vitesse. Night Raven, un mystérieux justicier masqué, voit le jour en mars 1979 et offre à David Lloyd son premier succès. Toujours sous l’impulsion de Dez Skinn, David Lloyd et plusieurs jeunes auteurs talentueux participent à la création de la revue adulte Warrior dont le premier numéro paraît en mars 1982. C’est dans ce numéro qu’est publié le premier chapitre de sa série la plus connue à ce jour : V pour Vendetta (2). La parfaite maîtrise graphique du clair-obscur de David Lloyd alliée au brillant scénario engagé d’Alan Moore (3) élève cette œuvre au rang de « classique ». Interrompue par la faillite de Warrior, la parution de V pour Vendetta doit attendre 1989 pour enfin trouver sa conclusion chez DC Comics. A la fin des années ’80, cet éditeur américain ouvre en effet ses portes à toute une génération d’auteurs anglais inventifs dont font partie Alan Moore, Grant Morrison, Jamie Delano et Neil Gaiman. Cette « invasion britannique » trouvera sa consécration dans la création de la prestigieuse collection Vertigo (4).
En 1991, David Lloyd revisite avec Jamie Delano (5) son personnage de Night Raven dans un superbe roman graphique en couleurs directes : House of Cards (6). Il signe ensuite quelques récits pour Dark Horse (Aliens : Glass Corridor / The Terrority) et Vertigo (Hellblazer / The Horrorist) où son style propice aux ambiances horrifiques prend toute son ampleur. Il n’hésite cependant pas à varier ses techniques pour créer de superbes atmosphères de films noirs (Marlowe : The Pencil, 2002) ou illustrer des récits plus humoristiques (The Spirit New Adventures, 1998). Kickback, sa nouvelle série policière compilée sous forme d’intégrale, paraît ce mois-ci chez l’éditeur français Carabas.

2.3 Notes

(1) Dez Skinn : cet éditeur, considéré comme l’équivalent anglais de Stan Lee, fonda la revue Comics International et créa -entre autres- les titres Dr Who Weekly, Hulk Comic et Warrior. Il est aussi l’auteur de l’ouvrage Comix, the Underground Revolution (Collins & Brown - 2004).
(2) Tout d’abord publié en français par Zenda (6 volumes – 1989), V pour Vendetta fut réédité sous forme d’intégrale par les éditions Delcourt (collection Contrebande - 1999).
(3) Alan Moore (1953- ): ce scénariste anglais est aussi l’auteur des Watchmen, de From Hell, de certains épisodes du Swamp Thing et de nombreuses autres séries dont toutes celles de la collection America’s Best Comics (La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, Tom Strong, Promethea…).
(4) Vertigo : cette collection fut créée en mars 1993 sous l’impulsion de Karen Berger, la responsable éditoriale de DC pour l’Angleterre. On y retrouve des titres tels le Sandman, Hellblazer, Animal Man, Preacher, The Invisibles, Swamp Thing ainsi que les récents 100 Bullets et Y, the Last Man.
(5) Jamie Delano (1954- ): scénariste anglais à l’origine de la série Hellblazer (collection Vertigo - 1988) qui met en scène John Constantine, un personnage créé par Alan Moore dans la série du Swamp Thing. Il est aussi l'auteur
(6) Night Raven: House of Cards, , Marvel UK, 1991. La version française a été publiée en 1992 par l’éditeur Zenda sous le titre de Night Raven : Château de Cartes.

3. Remerciements

Je tiens déjà à remercier plusieurs personnes pour leur aide et/ou leur soutien. Mes remerciements vont à Erik Deneyer & Sven Dewever (Het "B"-Gevaar), Anouk Inozu (Warner Bros. Belgium), Gérard Goffaux, Jamie Delano, Jérome Martineau & Marie-Paule Noël (Carabas), Cédric Illand (Delcourt), Sandra, Bernard (The Boss), Fred B., David D., Red & Caro.

Merci David pour ta confiance.

Et à bientôt pour de nouvelles aventures...

2 commentaires:

jUne! a dit…

La classe, Nico. Chapeau.
And beam me up, Scotty !

david a dit…

Voilà une très bonne nouvelle!!! Félicitations pour ces efforts et cette énergie. Merci de faire partager les différents talents de cet auteur, epérons que les visiteurs seront nombreux. Bon moi je files faire sauter le parlement bruxellois, remember, remember,....